The Black House

The Black House Cover

Autre titre : Dark House
Réalisé par : Shin Terra
Année : 2007
Pays : Corée
Genre : Suspense/Horreur
Durée : 1h44

Interprèté par

Hwang Jeong-min
Kang Shin-Il
Yu Seon
Kim Seo Hyung

Scénario : Un jeune employé d’une compagnie d’assurance rend visite à l’un de ses clients.Il va alors découvrir que le film de ce dernier vient de se suicider, mais est-il vraiment mort de cette manière ?

Critique

Réalisé par Shin Terra, le réalisateur du film à petit budget Brainwave revient cette fois-ci avec un film un peu plus conséquent, intitulé The Black House.
Pour mener ce dernier, il choisit Hwang Jun-Min en tant que premier rôle, qu’on avait déjà pu apercevoir dans des films comme This Charming Girl ou encore A Bittersweet Life.
En face de lui, il se retrouve confronté à Kang Shin-Il, acteur du film Hanbando ou encore Mr Socrates qui interprète ici, un homme travailleur dont le fils vient de se suicider, et Yu Seon, qui joue elle la femme de cet homme et qu’on a pu précédemment voir dans The City of Violence ou encore Voice Letter.

The Black House image 1

Le scénario de The Black House est assez nouveau, un jeune employé d’une compagnie d’assurance qui débute sa première journée va avoir comme premier coup de fil, des questions sur les conditions de l’assurance décès en cas de suicide.Celui-ci ayant perdu son frère étant très jeune, il va rassurer le client en lui disant que le suicide était un bien grand mal pour une famille et qu’il à lui-même vécu cela…Premier faux pas pour ce jeune homme, avoir divulgué des informations personnelles a l’un de ses clients.
Il va alors être invité chez l’un de ses clients (en réalité le même qu’il a eu au téléphone) pour finalement découvrir que le film de ce dernier vient de se suicider…
Mais le jeune employé va se demander s’il ne s’agit pas d’un meurtre et donc d’une fraude à l’assurance.
En effet, The Black House tourne autour du concept de la fraude à l’assurance, un sujet qui n’a pas à ma connaissance été déjà abordé dans un film asiatique.
Et je dois dire que ce concept marche plutôt bien pour ce film, puisqu’on se demande s’il s’agit vraiment d’une fraude à l’assurance ou d’un simple malheur familial.

The Black House image 2

Au niveau de l’interprétation, c’est du gros niveau, Hwang Jeong-min interprète très bien cet employé d’assurance, torturé entre son devoir d’employé et son expérience personnelle traumatisante, celle d’avoir perdue son jeune frère par un suicide.De l’autre coté, c’est Kang Shin-Il qui est véritablement incroyable dans le rôle de l’assuré, un peu psychopathe sur les bords, foutant les jetons à n’importe quel être humain censé.Une belle performance de sa part.
Et on doit également souligner la performance de Yu Seon dans son rôle très intéressant, mais je n’en dirais pas plus sur son rôle pour ne pas gâcher le plaisir du spectateur.
Tout ce que je peux vous dire, c’est accrocher vous.

The Black House image 3

The Black House est réalisé d’une bien belle manière, avec des décors qui collent bien au scénario du film.
D’un côté, le luxe de la compagnie d’assurance et de l’autre, un habitat aussi délabré pour l’employé de la compagnie comme pour le client de cette dernière.
La musique est également plutôt bien choisie pour agrémenter les différentes scènes de suspense.
Le meilleur morceau du film étant bien évidemment son scénario, comportant plusieurs rebondissements et un revirement de situation bien senti et qui n’était pas forcément prévu.
De plus, la fin du film est également surprenante, puisqu’on ne s’y attend pas vraiment non plus.

The Black House image 4

En conclusion, The Black House pourrait être qualifié d’un mélange entre Sympathie for Mr Vengeance et Sympathie for Lady Vengeance au niveau de son ambiance, même si ces deux titres sont bien difficile à tenir tête, pourtant The Black House mélange l’horreur et le suspense de manière très habile, et donne un vent frais dans l’univers de l’horreur coréenne qu’on n’avait plus dégusté depuis le film Deux Soeurs.
The Black House est un bon film, une bonne expérience cinématographique, dommage que la Corée ne soit pas capable de faire tout le temps de si bon film.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
The Black House de Shin Terra
Note
41star1star1star1stargray