13 Beloved, c’est le genre de film Thaïlandais qui semble bien fonctionner sur le papier par rapport à son scénario, mais est-il aussi bien construit qu’il le souhaiterait ? Voyons cela dans ma critique de 13 Beloved !

Scénario de 13 Beloved

Au bout du rouleau après avoir perdu sa petite amie, son job et ses ressources, un jeune homme accepte de participer à un curieux jeu. Contacté par téléphone, il doit exécuter une série de treize épreuves dictées par téléphone. Il n’a le droit de mettre personne au courant de sa participation.

Critique de 13 Beloved

Seriez-vous prêt à tuer une mouche pour gagner de l’argent ? Et maintenant, seriez-vous prêt à la manger pour en gagner davantage ? C’est tout le concept du film de Sakweerakun Chukiak, un réalisateur que je ne connaissais absolument pas et que j’ai fatalement appris à connaitre par l’intermédiaire d’Élysées Éditions qui m’a gracieusement offert un exemplaire de son dernier film, 13 Beloved encore connu sous le nom « 13 Jeux de mort » pour sa sortie française, un thriller haletant, assez frais, plutôt bon. 13 Beloved, c’est donc bel et bien un thriller tout droit sorti de Thaïlande, qui aime souvent faire dans l’excès et qui ici, se décomplexe de son habituelle naïveté pour nous offrir un film assez noir, qui ne mâche pas ses images, un film relativement incroyable quand on l’on considère le cinéma thaïlandais et sa fâcheuse tendance à contrôler ses œuvres de manière très conservatrice et qui plus est, 13 Beloved est déjà sur les rails d’un remake américain, une belle performance pour ce film Thaïlandais.

Du coté de 13 Beloved à proprement dit, celui-ci s’exerce à dépeindre une montée par palier de la violence où l’homme se retrouve à devoir choisir entre l’argent et sa conscience humaine, image d’un pays en pleine mutation, dans lequel la société de consommation va toujours plus loin et où l’individu perd peu à peu ses facultés de communication et devient un véritable produit d’une société capitaliste, prêt à tous pour survivre.Pour revenir sur le scénario du film, on suit Puchit, un jeune vendeur de matériel musical qui perd en une journée de travail, sa voiture, ses économies et apprend qu’il sait fait piquer un gros client par un de ses collègues et au final, son poste de vendeur. Au bout du rouleau, il reçoit un mystérieux appel sur son téléphone portable durant lequel son interlocuteur lui promet une somme de 100 millions de baths s’il participe au jeu-concours dans lequel il devra remplir 13 épreuves, retissant au début, celui-ci se rend compte que l’organisateur du concours en connaît beaucoup sur lui et suite à sa première épreuve consistant à tuer une mouche avec le journal qu’il tient dans la main, il comprend qu’il s’agit bien d’un réel jeu, en recevant une somme d’argent conséquente sur son compte en banque.

Évidemment, plus les épreuves s’enchaînent, plus la récompense est importante et plus les challenges deviennent immoraux jusqu’à être recherché par la police et s’abandonner à la noirceur de son âme, je dirais même, la corruption de celle-ci et découvrir ce qui se déroule derrière ce mystérieux concours.Du coté du déroulement de l’intrigue, on a pas vraiment le temps de s’endormir, le film tient une dynamique jusqu’aux dernières minutes avec cet enchaînement d’épreuves, par contre, il faut tout de même être conscient que 13 Beloved n’est pas en mesure de concurrencer des productions américaines dans le même genre où des des œuvres profondément et psychologiquement plus abouties, le réalisateur étant très jeune et le budget plutôt restreint, la comparaison ne serait pas bonne à faire.On sait en plus que 13 Beloved provient de la suite de son court-métrage 12 Begin et j’ai même entendu dire, qu’une suite serait prévue, intitulée 14 Beyond.

Graphiquement violent sous une thématique difficile, 13 Beloved ne s’achève finalement que durant son ultime épreuve, qui ne sera pas du goût de tous, mais qui à le mérite de ne pas être complètement à côté de la plaque, impossible d’en dire plus sans spoiler le scénario, il faudra vous contenter de cela pour profiter du film par la suite, il serait vraiment dommage de passer à côté de ce 13 Beloved qui au final, reste une belle surprise de la Thaïlande, un pays qui réussit depuis les années 2000 à nous offrir des films de grande qualité, certains réalisateurs se démarquent de plus en plus de la masse, notamment avec Pen Ek Ratanaruang (Last Life in Universe, Ploy), Wisit Sartsanatieng (Citizen Dog) et Apichatpong Weerasethalkul et maintenant Sakweerakun Chukiak qui risque de nous surprendre encore dans les années à venir.

Informations sur 13 Beloved

Aka : 13 Game Sayong | Thaïlande | Thriller | 2006 | Un film de Sakweerakun Chukiak | Avec : Terrence Krissada, Wuthinnounsurasit Achita, Alexander Rendel, Wongkrachang Sarunyu et Sirikul Penpak

13 Beloved
13 Beloved - 1
13 Beloved - 2
13 Beloved - 3
13 Beloved - 4
13 Beloved - 5
13 Beloved - 6
Résumé
Date de la critique
Titre du film
13 Beloved de Sakweerakun Chukiak
Note
31star1star1stargraygray