Zombie Ass : Toilet of the Dead
Zombie Ass : Toilet of the Dead
Zombie Ass : Toilet of the Dead
Zombie Ass : Toilet of the Dead
Zombie Ass : Toilet of the Dead
Zombie Ass : Toilet of the Dead
Zombie Ass : Toilet of the Dead
Zombie Ass : Toilet of the Dead

Zombie Ass : Toilet Of The Dead

aka : Zonbi asu | 2011 | Japon | 86 mins | Comédie/Horreur | Un film de Noboru Iguchi | Avec Arisa Nakamura, Mayu Sugano, Asana Mamoru, Kentaro Kishi et Kentaro Shimazu

Scénario du film Zombie Ass : Toilet of the Dead

Un groupe d’adolescents part faire du camping en forêt. Ils se retrouvent rapidement nez à nez avec des zombies contrôlés par un parasite.

Critique du film Zombie Ass : Toilet of the Dead

Noboru Iguchi, ce n’est pas un nom inconnu pour moi. En effet, je surveille le monsieur depuis un moment, surtout depuis The Machine Girl, qui m’avait intéressé, même si il ne s’agissait pas d’un très bon film, il avait le mérite de proposer quelque chose de pas trop mal, pour un petit budget rondement mené. Mais cette fois-ci, je dis non ! Sérieusement, pourquoi Noboru Iguchi est tombé aussi bas ? Pour être franc, je me suis laissé porter par ma curiosité. Avec un titre comme Zombie Ass : Toilet of the Dead, je me suis dit que çà pouvait donner quelque chose de sympa. J’avais pour idée, une comédie d’horreur avec des fesses zombies qui auraient pu amener quelque chose de vraiment drôle et au final, on est très loin de ce que j’avais imaginé.

Si je suis plutôt enclin à favoriser ce genre d’œuvre, ici, je suis vraiment déçu. J’ai eu la mauvaise impression, qu’une fois le film terminé, j’avais perdu mon temps pour rien. Car oui, Zombie Ass : Toilet Of The Dead est remplit de vide. Pour une fois, je ne me suis pas laissé tenter par la bande annonce, mais simplement pour son réalisateur. Au final, Zombie Ass : Toilet Of The Dead est raté. Si je devais décrire ce film, je dirai qu’il s’agit d’un étron qui s’arme de sujet scatophile pour tenter de faire rire et nous proposer de l’exagération à outrance. Allez toujours plus loin, même si il n’y a aucune raison de le faire. Si je devais changer le titre du film, je l’intitulerai : L’attaque des zombies péteurs. Car c’est concrètement çà qui se passe pendant les 86 minutes du métrage. Zombie Ass : Toilet Of The Dead, c’est une infection ! Il refoule de loin et semble être adapté à un public ne dépassant pas la barre des 10 ans.

Alors qu’il opte pour le gore dans de multiples scènes, Zombie Ass : Toilet Of The Dead utilise comme sujet principal, la merde. Car oui, il est question de puanteur, de zombies qui sortent des eaux usagés, qui en jettent même des boules d’excréments sur nos jeunes héros tous plus cons les uns que les autres. Si je ne vous parle pas du scénario, c’est que celui-ci ne mérite même pas d’être évoqué, ce n’est pas ce dernier qui arrivera à remonter la pente. Dans Zombie Ass : Toilet Of The Dead, on y retrouve des clins d’œils à un certain public, notamment les hentaïs avec des extra-terrestres prêt à enfiler leur proie avec tout un tas de tentacules mais également au fan du gore comique et du délire japonais. Mais soyons franc, un film tel que celui-ci m’aurait surpris si je l’avais vu il y a plusieurs années. De nos jours, un film comme Zombie Ass : Toilet Of The Dead me fait perdre mon temps.

Que peut-on en retenir ? On peut y voir des paires de boobs, des culs qui se déplacent, des pets infinis qui se transforme en jet pack et sincérement j’en passe, car à force de vous donner ce genre d’éléments, vous serez presque convaincu d’aller le voir. Certains trouvent Zombie Ass : Toilet Of The Dead drôle, pour ma part, je ne comprend pas vraiment. Il y a de vrais films drôles, de véritables comédies scénarisées et bien écrites qui sont bien plus intéressantes à voir que Zombie Ass : Toilet Of The Dead.

Pourtant, je ne suis pas contre ce cinéma gore et bis, mais là, c’est trop. Je ne cautionne pas un tel métrage. Au vu de ce qui existe dans le domaine, je préfère vous orienter vers Tokyo Gore Police par exemple, que j’ai trouvé bien plus intéressant que ce Zombie Ass : Toilet Of The Dead. Bref, résistez à l’appel de la connerie et passez votre chemin.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
Zombie Ass : Toilet of the Dead de Noboru Iguchi
Note
21star1stargraygraygray