The Letters Of Death
The Letters Of Death
The Letters Of Death
The Letters Of Death
The Letters Of Death

The Letters Of Death

Aka : Ruang talok 69 | Thaïlande | 2006 | Horreur | Durée : 90 mins | Un film de Thongphlap Kapon | Avec : Mahasamut Boonyaruk, Chonlada Mekratree, Andy Kempimok, Kanchai Kumnoetploy, Nahatai Lekbumrung, Bunthawat Lorkaewrujee, Treepon Promsuwan, Anna Reese, Anoma Saransikharin et Suphakit Tangthatswasd

Scénario de The Letters of Death

Lorsque des anciens camarades de classe commencent à mourir les uns après les autres, Sayree et Nattaya commencent à chercher le secret d’une lettre que chacun de leurs amis a reçue avant leur mort.Ils vont se rendre compte qu’ils sont les prochains sur la liste.

Critique de The Letters of Death

Réalisé par Thongphlap Kapon, The Letters of Death est le premier film de ce réalisateur Thailandais, qui pour l’occasion, nous sort un film d’horreur, plutôt orienté, « Teenager Movie« .Le scénario est simple, un groupe d’anciens camarades de classe se retrouvent souvent pour faire la fête et se commémorer le bon temps, lorsqu’ils vont découvrir que certains d’entre eux sont morts de façon étrange, violente et inexpliquée.

Toute la promotion a reçu une lettre avec un trait rouge, qui représente en réalité, le premier trait du jeu du pendu.Ceux qui sont morts, ont le dessin entier du pendu dessiné, et ceux ayant encore cette lettre, ont peu à peu celui-ci qui se dessine mystérieusement tout seul…Ils vont alors se rendre compte, que le jeu du pendu était le jeu favori d’un de leur camarade de classe que tout le monde détestait…Ils vont alors comprendre qu’il est en train de se venger en tuant tous ses anciens camarades de classe par ordre d’attribution de numéro, Sayree et Nattaya étant les deux derniers de la liste.

Autant dire qu’avec un scénario comme cela, The Letters of Death, ne peut être qu’un simple film d’horreur pour adolescents en manque de sensation forte.The Letters of Death ressemble à l’un de ces mauvais films d’horreur chinois/HK, pourtant il s’agit bien d’un film Thaïlandais, eux qui parfois savent surprendre dans ce domaine.Même si le rythme du film est plutôt soutenu, on a du mal à rester éveillé jusqu’au bout, on sait déjà ce qui va se passer, chaque personne va se faire zigouiller les uns après les autres, de manière plus violente les unes que les autres, entre celui qui se jette d’un immeuble et s’écrase lamentablement par terre, à l’autre, qui reçoit une roue de scie sauteuse en plein visage, un troisième qui se fait transpercer le corps et un œil par une barre de métal et un dernier qui se fait couper en deux par une vitre cassée, The Letters of Death ne manque pas d’idées de ce coté là.

Et je dois dire que c’est bien le seul point intéressant du film, voir ces différentes personnes se faire tuer de manière toujours plus inventive.À part ça, The Letters of Death est bien pauvre, hormis peut-être la bande-son du film qui laisse transparaitre tout de même, un travail pas trop mauvais, mais au final, c’est bien faible dans son ensemble.Un autre point positif, mais qui ne lui fait pas honneur, la présence de l’acteur Mahasamut Boonyaruk, qui ne vous dit surement rien, pourtant il s’agit de l’acteur principal du film Citizen Dog, un film vraiment excellent, et ici, il se rabaisse à jouer dans un film d’horreur qui sent pas la rose, à croire que le succès de Citizen Dog n’a pas porté ses fruits pour ce dernier.

En conclusion, pas grand chose à dire de plus sur ce film, un bien mauvais essai pour ce nouveau réalisateur, à qui je laisserai sa chance, car souvent le premier film n’est pas le meilleur, mais j’ai des doutes sur la suite des événements.The Letters of Death était attirant par la présence du héro de Citizen Dog , mais au final, c’est un bel attrape nigaud.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
The Letters Of Death de Thongphlap Kapon
Note
21star1stargraygraygray