Sword with no name
Sword with no name
Sword with no name
Sword with no name
Sword with no name
Sword with no name
Sword with no name
Sword with no name

Sword With No Name

2009 | Corée du Sud | 124 mins | Drame/Romance | Un film de Kim Yong-Gyun | Avec Jo Seung-Wu, Su Ae, Cheon Ho-Jin, Kim Yeong-Min et Choi Jae-wung

Scénario de Sword With No Name

Mu Myeong, un chasseur de tête de la dynastie Joseon rencontre et tombe amoureux de Lady Ja Yeong qui deviendra par la suite, la future reine. Quelques années plus tard, Ja Yeong entre au palais royal pour se marier au roi Gojong. Mu Myeong a toujours des sentiments pour Ja Yeong et va tenter de s’approcher d’elle en devenant son garde du corps personnel…

Critique de Sword With No Name

Présenté sur IMDB comme étant un très bon film (8/10), je me suis dit, génial, voilà un film avec lequel je vais passer un bon moment, malheureusement, je ne sais pas qui a voté pour lui donner une aussi bonne note, mais certainement pas des gens ayant votés dans leur âme et conscience, car The Sword With No Name est franchement mauvais, en fait pas plus que les autres œuvres qui font appel à ce genre de scénario et surtout se déroulant dans une époque éloignée de nous. Pour se faire, le réalisateur fait appel à une histoire vraie du passé, celle de la vie de l’impératrice Myung-sung, une personnalité ayant joué un rôle important dans les échanges internationaux avant de se faire assassiner. Le film aurait pu être bon, puisqu’il est tiré d’un grand moment de l’histoire de la Corée, mais au lieu de travailler sur ce point, le réalisateur préfère prendre des libertés en ajoutant une histoire d’amour entre un assassin et la future reine.

Si la bande annonce était franchement aguicheuse, Sword with no name lui est long, très long. On nous promet de l’action à gogo et finalement, on se retrouve avec 2 ou 3 scènes d’actions qui ressemblent à un jeu vidéo, mélange de Tekken et de Soul Calibur au niveau de l’animation, un vrai supplice pour les amateurs. Pire encore, une bataille vers la fin de Sword with no name, d’un homme, le héros, contre une armée entière (l’habituelle scène d’un surhomme capable d’anéantir une légion tout entière) et bien même là, on a le droit qu’à 2 minutes d’actions. Pourtant, l’armée de la reine était prête à entrer en guerre on se dit « chouette » on va avoir un combat épique, et bien non, les troupes se retirent et font profil bas. Remboursé. De plus, les costumes sont bien trop propres pour sembler être vrai, même durant un combat, aucune goutte de sang, ni poussière ne se greffe sur leurs vêtements, incroyable tout de même.

Pourtant, Kim Yong-gyun n’est pas un mauvais metteur en scène, mais pourquoi avoir choisi un scénario aussi nul que celui-ci ? Pourquoi n’avoir pas opté pour une orientation historique totale plutôt que de nous pondre cette amourette entre les deux personnages principaux, qui franchement semble être tout droit dirigée vers un public de jeunes adolescents. Mais il semblerait que cela soit régulièrement le cas dans les films de ce genre, on se rappelle notamment de The Restless, qui est vraiment proche de ce Sword With No Name. Du côté de l’histoire, la mise en avant des échanges internationaux entre la Corée et le reste du monde est très peu dévoilée. Que dire de plus ? Est-ce que le reste rattrape le film ? Malheureusement non, les séquences de dialogues sont assez creuses et parfois difficiles à suivre, entre complot, traitrise et parlotte inutile.

On a le droit également à son lot de séquences débiles, entre le voyage pour aller voir la mer et y baigner ses pieds, un petit coup de chaleur humaine avec la scène au coin du feu, franchement rien d’intéressant à récupérer, pas même les deux personnages accompagnant notre assassin mystérieux qui ne servent à rien, si ce n’est à servir d’appât, lors d’une scène de fin. Finalement, il est bien utile d’attendre quelques mois de votes sur IMDB avant de se fier au résultat. The Sword With No Name est donc inutile, comme beaucoup de blockbusters Coréens.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
Sword with no name de Kim Yong-Gyun
Note
21star1stargraygraygray