Suicide Club de Sion Sono
Suicide Club de Sion Sono
Suicide Club de Sion Sono
Suicide Club de Sion Sono
Suicide Club de Sion Sono
Suicide Club de Sion Sono
Suicide Club de Sion Sono
Suicide Club de Sion Sono

Suicide Club

Aka : Suicide Circle | 2002 | Japon | 99 mins | Polar/Drame | Un film de Sion Sono | Avec Ishibashi Ryo, Nagase Masatoshi, Hagiwara Sayako, Natsuo Yuna, Yo Kimiko, Sato Tamao et Misaka Chieko

Scénario de Suicide Club

Une vague de suicides inexpliqués déferle sur l’ensemble du Japon. Les pistes se multiplient, les suicides continuent. Les forces de l’ordre sont dépassées …

Critique du film Suicide Club

Film que j’avais eu l’occasion de voir il y a presque 10 ans de cela, Suicide club m’avait fait grande impression à l’époque. Aujourd’hui, après avoir parcouru un bon nombre de films asiatiques et notamment japonais, je dois dire que Suicide Club n’est plus aussi bien placé dans mon estime. Aux commandes, Sion Sono, célèbre réalisateur de films légèrement controversés, responsable des très bons Cold Fish et Guilty of Romance, était déjà auteur de Suicide Club, qui malheureusement n’est pas à la hauteur du message satirique qu’il souhaite insuffler à son œuvre.

Ce que je me suis rendu compte, c’est qu’à la base, Suicide Club était plus ou moins présenté comme surfant sur la vague créée par Battle Royale à son époque. Le trailer d’ailleurs, accentuait bien l’idée avec la scène d’introduction dans le métro japonais. Mais au final, on est loin du compte. L’intérêt de ce film c’est justement ce « club des suicides », un sujet lourd au japon, mais qui ne trouve pas l’écho qu’il mériterait. Si les premières minutes, on reste très intrigués par ce qui se déroule sous nos yeux, au final, çà manque de travail, d’un développement plus poussé et surtout moins bordélique.

Mais pire que tout, qu’est-ce que c’est que cette histoire de chanteuse de 10-12 ans qui balancent un titre JPOP bien affreux pour faire passer la pilule sur le complet des suicides ? Ce n’est pas crédible ! Même après un second visionnage, je reste toujours autant déçu de la finalité de Suicide Club. Alors oui, le film n’est pas non plus mauvais, il dérange, il est quelque peu trash, voir trop pour certains. Mais si ce titre présente pas mal de bonnes idées, il reste moyennement mis en scène, surtout vers la moitié du métrage.

Suicide Club, c’est un peu un film qui à eu du succès pour des mauvaises raisons, mais qui reste intéressant à voir au moins une fois, sans pour autant en attendre beaucoup. C’est un gâchis, un film qui aurait mérité d’être bien plus travaillé, surtout que celui-ci sera et reste accompagné d’un préquel, Noriko’s Dinner, mais que je n’ai toujours pas eu l’occasion de voir.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
Suicide Club de Sion Sono
Note
31star1star1stargraygray