Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen

Le Criminel

aka : The Stranger | 1946 | États-Unis | 95 mins | Drame/Policier | Un film de Orson Wells | Avec Orson Wells, Edward G. Robinson, Loretta Young, Philip Merivale et Richard Long

Scénario de Le Criminel

Wilson, inspecteur de police chargé de retrouver les criminels de guerre allemands, fait relâcher Meinike, ancien chef d’un camp d’extermination, et le surveille jusqu’à Harper, village américain où l’Allemand retrouve son ancien supérieur, Franz Kindler. Franz, vivant sous le nom de Charles Rankin, est devenu un honorable professeur de collège et épouse Mary, fille du respectable juge Longstreet. Pour éviter les indiscrétions de Meinike, Charles le supprime. Wilson mène l’enquête…

Critique de Le Criminel

La traque des anciens dirigeants nazis, c’est la trame principale du film Le Criminel du célèbre Orson Wells, un film de 1946, qui reste toujours aussi intéressant à voir, même aujourd’hui, tout simplement parce qu’il est prenant, très bien interprété et sent bon une époque bénite du cinéma américain que j’apprécie particulièrement.

Il est vrai que le film Le Criminel n’est pas vraiment le métrage le plus apprécié de la critique issu de la création d’Orson Wells. C’est peut-être pour sa nature plus commercial que les autres, puisqu’il s’agit ici d’une commande qu’il n’avais pas l’habitude de faire. Si Orson Wells avait toujours réalisé ses films dans une sorte d’indépendance, (Les tristes retours financiers de Citizen Kane), ici, il accepte un contrat afin de sortir la tête de l’eau et éponger ses dettes.

Le Criminel est une réussite ! Enfin, disons que c’est le seul métrage ayant rapporté de l’argent lors de sa sortie en salle dans la filmographie de Orson Wells à cette époque. Pourquoi un tel succès ? Déjà, il y a un très bon scénario, une belle mise en scène et une photographie noir et blanc très intéressante en plus d’être servit par un très bon casting. Et puis que dire du fond, ce film d’après-guerre marque très bien son époque, notamment avec la première apparition des camps d’extermination dans un long-métrage.

Certes, Le Criminel n’est pas le meilleur film de Orson Wells. Mais attention, quand on connait le bonhomme, on sait très bien que même une œuvre mineure issu de son travail, reste en comparaison, une œuvre presque majeur par rapport à la concurrence de l’époque. Cependant, celle-ci n’est pas vraiment issu d’une profonde envie du réalisateur, mais bel et bien d’une commande des studios de l’époque.

Quoi qu’il en soit, Le Criminel est un très bon film, qui mérite amplement de s’y attarder sous peu qu’on apprécie le cinéma de cette époque.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
Le Criminel de Orson Wells
Note
41star1star1star1stargray