Return

Return

Réalisé par : Lee Kyu-Man
Année : 2007
Pays : Corée
Genre : Thriller
Durée : 113 mins

Interprète par

Kim Myung-Min
Kim Tae-Wu
Yu Jun-Sang
Jeong Yu-Seok
Kim Loi-Ha
Kim Yumi

Scénario : A cause d’une simple erreur de dose d’anesthésiques, un jeune garçon vivra une expérience de chirurgie terrible, en étant à moitié paralysé mais en même temps ressentant entièrement les sensations de l’opération, durant l’opération de son cœur, entendant chaque son et chaque mouvement de cette procédure chirurgicale, du scalpel découpant son corps à la scie chirurgicale, il se rappellera de toute l’opération.
Le jeune garçon terminera traumatisé par cette expérience horrifiante, et finira par devenir dangereux pour les autres, jusqu’à tuer une jeune fille après son accident, celui-ci sera placé dans un institution pour les malades mentales…

Critique

Return, premier film du réalisateur Lee Kyu-Man, ayant travaillé sur A Moment To Remember, revient avec cet ingénieux et mystérieux thriller, incorporant une énigme médicale au centre de l’histoire, celle d’un jeu garçon ayant expérimenté ce qu’appelle les médecins, la conscience anesthésique, une condition physique dans laquelle le patient reste totalement conscient durant une opération chirurgicale, même après avoir reçu une bonne dose d’anesthésiant, il en gardera un traumatisme horrifiant jusqu’à l’oublier par un phénomène d’hypnose.

Avec son scénario étonnant, ses images lissés et ses personnages dynamiques et brillants dépeint par Kim Myung Min, déja aperçu dans Into The Mirror, Yoo Joon Sang (Wedding Campaign), Kim Tae Woo (Epitaph), Jung Yoo Suk (You Are My Sunshine) et Kim Yoo Mi (The Doll Master), Return est le parfait exemple de ce que doit être un bon film mystérieux avec une bonne dose de suspense.

Kim Myung Min interprète le rôle d’un docteur dans Return, après avoir interprété un rôle dramatique dans le film The Great White Tower et laisse le spectateur apercevoir sa performance dans ce thriller aux morts mystérieuses.

Un jeune garçon de 10 ans est anesthésié pour une opération du cœur, mais celui-ci restera conscient durant l’opération, lui laissant ainsi un souvenir horrible, souffrant par la suite d’un stress post-traumatique, qui le fera changer de comportement jusqu’à ce qu’un hypnotiseur arrive à sceller ses souvenirs de douleurs pour de bon, en tout cas, ce qu’il semblerait.

25 ans plus tard, le cauchemar refait surface et le chirurgien Ryu Jae Woo (Kim Myung Min) est pris en plein milieu d’une frénésie.

Après une visite inattendue de son ami d’enfance (Yoo Joon Sang), une suite de mystérieuse mort commence à avoir lieu. Les choses vont même empirer lorsque des frictions entre lui et ses collègues Jang Suk Ho (Jung Yoo Suk) et Oh Chi Hoon (Kim Tae Woo), vont entrer en jeu.

Le réalisateur Lee Kyu-Man réussit à monter un bon thriller avec Return en faisant appel à deux pierres fondatrices. La première sur le concept des dangers de l’anesthésie général, un concept devenant tout de suite horrible pour quiconque ayant déjà été sous le travail d’un bistouri (comme moi)ou qui connait quelqu’un l’ayant été.

Cette idée de la possibilité de rester conscient de ce qui est fait pendant une opération chirurgicale est totalement choquante et la seconde pierre de son édifice repose sur l’idée du tueur étant parmi nous avec le spectateur.

On connait tout ce qui concerne le tueur, on sait qu’il s’agit de l’un des quatre hommes du film, mais on ne sait découvrir de qui il s’agit exactement, un concept intelligent créant une sorte de claustrophobie de la découverte.

En plus du concept noyau de Return, Lee Kyu-Man fait également une démonstration de technicité. Le jeu de caméra est étourdissant et lorsqu’il cherche à percuter le spectateur, il le fait avec brio. Avec un excellent sens du rythme et une capacité à donner un effet maximum à sa mise en scène, il manque de se concentrer parfois sur le jeu des acteurs, ce qui joue au final sur l’impact de son œuvre.

Au final, Return est un film tout à fait correct, une très bonne démonstration de talent pour ce premier film du réalisateur Lee Kyu-Man, qui on l’espère sera autant capable de nous pondre un bon film comme celui-ci pour son prochain projet. Choquant et inquiétant, Return se compte parmi les meilleurs thriller de cette année 2007.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
Return de Lee Kyu-Man
Note
31star1star1stargraygray