Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl
Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl
Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl
Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl
Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl
Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl
Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl
Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl

Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl

aka : Bride Wooryung | 2002 | Corée du Sud | 93 mins | Expérimental | Un film de Nam Ki-Woong | Avec Ku-ma Ko, Myeong-ji Chae, Ju-bong Gi, Seon-ja Choi et Sang-gu Jo

Scénario de Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl

Un grand fan de Chow-Yun fat qui travaille dans un magasin de vente d’armes illégales se retrouvent un jour en possession d’une énorme jarre lui permettant de transformer les escargots en êtres humains. C’est çà Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl…

Critique de Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl

Lorsque je n’arrive pas à classifier un film dans une catégorie ou dans plusieurs, je préfère le mettre dans la catégorie des films expérimentaux. Au moins, cela permet à ceux qui lisent mes critiques de s’attendre à quelque chose de particulier. Mais je devais vraiment lui donner un genre, je pense que le classer dans la rubrique des films de comédie science-fiction pourrait être un bon choix. Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl est édité chez Spectrum Films en édition DVD dans laquelle vous retrouverez également Teenage Hooker Became Killing Machine, un moyen-métrage qui vaut le coup d’œil. Et c’est important de le savoir, car avoir deux films pour le prix d’un, c’est toujours une bonne nouvelle.

En voyant le titre du film, je m’attendais réellement à voir une œuvre étroitement liée à Chow-Yun fat et finalement, on est tout de même assez loin du compte. L’histoire de Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl tourne autour d’un jeune garçon qui voue un culte extrême à l’acteur Chow Yun-fat. Il en rêve régulièrement, se prenant lui-même pour un Chow-Yun Fat bis, dans lequel, il interprète le légendaire acteur dans ses rôles les plus charismatiques, notamment en référence à The Killer ou encore A Better Tomorrow. Mais en réalité, Gun-Tae est plutôt quelqu’un d’assez peureux et travaille illégalement pour un trafiquant d’arme. Pour ce dernier, « Trop de style peut te tuer » dit-il, lorsqu’il parle de l’obsession de Gun-Tae envers son acteur Chow-Yun fat.

Un jour, il est interpelé dans la rue par un vieil homme étrange et accompagné de nombreux ricanements encore plus étranges, qui lui demande de le ramener chez lui, car ce dernier ne sent plus la force de le faire lui-même. En réalité, ce vieux bonhomme est plus frais qu’un gardon et pour son geste, Gun-Tae se voit offrir une jarre géante qui peut lui amener de nombreux atouts selon les dires du vieillard. En effet, cette jarre permet de transformer les escargots en être humain, rien que çà. Alternativement, on a également le droit dans Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl à une histoire entre une vieille dame qui souhaite retrouver la bague de son mari décédé à la guerre, un vil homme devenu politicien dans une ville bien étrange et pour finir, une seconde femme, portant la bague que la première cherche, offerte par le vil homme mentionné précédemment après avoir volé cette dernière, au mari décédé de la première. Vous me suivez toujours ? Bref, une histoire tordue que Nam Ki-Woong nous présente avec Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl.

Comme pour Teenage Hooker Became Killing Machine in Daehakro, le réalisateur n’est pas très patient dans le développement de sa narration. Son film est plutôt construit avec des idées découpées et collées les unes aux autres pour former un ensemble bien étrange. Ce n’est pas spécialement incompréhensible, au contraire, mais la narration est plus que décousue. Pourtant, cette légende d’une mare aux escargots qui se transforme en jeune femme et se marie au héros est connue de tous en Corée. Ce n’est donc pas dans un terrain inconnu que se lance le réalisateur. Il est vrai que pour un spectateur tel que moi, cette légende est complètement étrangère à ma connaissance. Ce n’est ni une modernisation, une révision, voir même une contestation de la légende d’origine, mais plus un étrange mélange que le réalisateur nous propose avec sa propre implication. Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl de Nam Ki-Woong est finalement trop féérique pour les adultes et trop sombre pour les enfants. Le réalisateur aurait sans doute dû aller bien plus loin dans le délire ou dans l’expérimentation. En arborant un côté frivole et sérieux, kitsch et curieusement beau, ce film et par conséquent ce réalisateur pourraient se targuer d’être la réponse coréenne au cinéma de Guy Maddin.

Informations DVD sur Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl | Editeur : Spectrum Films | Audio : Coréen en Dolby Digital avec Sous-titres Français | Format 1.77:1 – 16/9 compatible 4/3 | Bonus : Moyen-Métrage – Teenage Hooker Become Killing Machine – Court-Métrage : Kangchul – Entretient exclusif avec le réalisateur

Résumé
Date de la critique
Titre du film
Chow Yun-Fat Boy Meets Brownie Girl de Nam Ki-Woong
Note
31star1star1stargraygray