Funky Forest : the First Contact

Funky Forest Cover

Titre original : Naisu no mori – The First Contact
Réalisé par : Ishii Katsuhito / Miki Shunichiro / Ishimine Hajime
Année : 2005
Pays : Japon
Durée : 2h30
Genre : Comédie

Interprété par

Anno Hideaki
Asano Tadanobu
Mizuhashi Kenji
Terajima Susumu
Tsuda Kanji
Banno Maya
Kase Ryo
Ono Machiko
Fukiishi Kazue
Kikuchi Rinko

Scénaristes : Ishii Katsuhito / Miki Shunichiro / Ishimine Hajime

Scénario : Autant vous dire tout de suite, qu’il est impossible de décrire le scénario du film, car il y en a pas.Au moins, vous êtes prévenus.

Critique

Réalisé entre autres par Katsuhito Ishii, Funky Forest : The First Contact est sans doute, le film japonais le plus barré qui existe à l’heure actuelle, en tout cas, à ma connaissance.
Et si je vous dis que pendant 2 h 30 de film, on voit tout et n’importe quoi, je sens que vous commencé à vous demander ce que peut cacher ce film, surtout si vous connaissaient un peu la filmographie de Katsuhito, avec des films comme The Taste of Tea en 2004 ou encore Party 7 en 2000, vous êtes sur de trouver un grand champ de conneries hallucinantes.
Et c’est bien sur le cas dans Funky Forest, mais devrait-on dire, à la puissance 10.

Funky Forest image 1

Pour tenter de résumer l’affaire, Funky Forest : The First Contact est un genre de melting pot de plusieurs petites scènettes, dont certaines ont des rapports avec les autres, découpées à travers le film, pour former un tout complètement barré.

Ne cherchez pas une histoire, ou quelque chose à comprendre, il n’y a rien de compréhensible ni de logique.
Si vous souhaitez comprendre quelque chose à Funky Forest, ne le regardez pas, car vous deviendrez fou à tenter de trouver un sens à tous çà, ici le but, c’est 100% « grand n’importe quoi‘, un univers tordu et sans comparaison.

De même, pour moi, comme pour ceux qui doivent donner un avis construit sur le film, c’est un vrai casse-tête, car Funky Forest est un ovni cinématographique qui se vit et qui se raconte très difficilement.
Mais, je vais tout de même tenter de remplir cette tâche, même si je sais que l’opération ne sera pas aisée.

Funky Forest image 2

Tout d’abord, il faut, je l’avoue avoir un peu l’esprit dérangé pour apprécier ce film.
Je dirais même plus, il faut déjà avoir apprécié les autres films du réalisateur, car si vous n’avez pas déjà accroché à The Taste of Tea ou Party 7, autant aller voir quelque chose d’autre plus terre-à-terre, ou en tout cas, avec un sens, car comme je l’ai dit, Funky Forest est le film le plus barré que j’ai vu.

Pour vous donner une petite idée de ce qu’on peut trouver dans ce film, voici quelques petites explications sur le contenu et non sur le fond, car comme je l’ai déjà dit également, Funky Forest n’a aucun sens.
Rien qu’au début du film, on croit apercevoir le logo du studio de production de Funky Forest, alors qu’en réalité, il s’agit d’un vaisseau spatial commandé par un homme complètement barré, qui regarde une émission de comique dans un mini écran.

Puis on voit cet espère de vaisseau, partir rejoindre les autres, formant une sorte de refuge à vaisseau spatial ressemblant à des spermatozoïdes en cavale…
Vous n’avez rien compris, et bien moi non plus, ça tombe bien.

Funky Forest image 3

Pourtant, on peut voir certaines scènes qui ressemblent à quelque chose, comme les passages où Asano Tadanobu tente de jouer de la guitare pour attirer des filles, avec une voix complètement fausse, et une ballade d’un autre temps, ou encore Terajima Susumu, qui tente de prendre l’apparence des masques japonais, mais sans masque, et de danser sur une musique traditionnelle, en demandant à sa mère de la pastèque, ou bien encore le rêve d’un jeune homme qui danse avec une femme géante en dessin animé ou avec une tête flottante.

Ça y’est, vous avez compris, le principe ?
Mais Funky Forest : The First Contact, c’est également, un homme qui possède des pies de vache au lieu des tétons, qui balance des suceurs de sans vers une jeune fille qui fait du badminton, ou encore un couple de jumeaux qui vont convaincre une jeune lycéenne de mettre dans son nombril, une sorte de ficelle alien pour sauver la terre, en allant retirer un chef cuisinier miniature dans un objet ressemblant fortement à un anus, ou bien encore un groupe de musique qui joue d’instruments d’aliens, comme une sorte de palmier contenant des petits hommes qui sourient….

Ça y est, j’ai déjà du mal à vous expliquer de quoi il retourne dans Funky Forest.
Comme je l’ai dit, Funky Forest, c’est un film qui se regarde, mais qui ne s’explique pas.

Funky Forest image 4

Mais il faut aussi l’avouer, le rythme n’est pas facile à suivre.
Les petites scènettes sont assez courtes et change souvent, tout comme les interstices entre elles qui sont utilisées pour afficher des images par intermittence, ou bien encore le film coupé en deux, par 3 minutes de compte à rebours avec une petite musique d’attente, une sorte de mini pause dans le film pour en profiter pour aller de soulager aux toilettes ou aller chercher un petit truc à manger comme on peut le voir dans les pièces de théâtre.

Toutes les scènes du film ne sont pas forcément intéressantes, pourtant, il y a une scène que j’ai adoré et dont je cherche le groupe ou l’artiste qui a composé cela, il s’agit d’une scène dans les bois avec de la modulation d’un violon et d’un mix hallucinant, une expérience sonore incroyable, à la manière d’un Eli Eli Lema Sabachtani ?

Évidemment, on se dit souvent en regardant Funky Forest, « WTF, mais qu’est-ce que c’est que ce truc de barré »
Katsuhito Ishii est vraiment lui-même un extra-terrestre pour réaliser un film comme Funky Forest.

Funky Forest image 5

En conclusion, si on peut dire qu’il y en a une, Funky Forest est un film uniquement destiné à ceux qui aiment les univers barrés, et encore le mot est faible.
Il faut tout de même tenir le coup pendant 2 h 30 pour savourer l’oeuvre du réalisateur, Katsuhito Ishii.
On a tout de même plaisir à voir ce film, même si au final, on ne comprend pas grand-chose.
Funky Forest est avant tout une expérience cinématographique.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
Funky Forest : the First Contact
Note
41star1star1star1stargray