The Evil Twin

The Evil Twin Cover

Autre titre : Untold Story : The Red Forest
Réalisé par : Kim Ji-Hwan
Année : 2006
Pays : Corée
Genre : Horreur/Drame
Durée : 92 min

Interprété par

Lee Hyeon-Gyun
Yang Jin-Wu
Park Shin-Hye
Han Yeo-Wun

Scénario : Une jeune fille se réveille d’un profond sommeil ayant perdu la mémoire, elle rêve souvent de noyade et se rend compte que plusieurs personnes en meurt chaque jour…Elle va commencer à se sentir responsable surtout que sa sœur jumelle est morte de la même façon.

Critique

The Evil Twin est le premier film de Kim Ji-Hwan, nouveau venu dans l’industrie du film.
Il débute sa carrière de réalisateur avec un film d’horreur, mélangé à un univers dramatique avec The Evil Twin, interprété par Lee Hyeon-Gyun, qu’on a pu voir dans Locataires de Kim Ki-Duk en 2004 ou encore dans The Art of Fighting en 2006.
Il est accompagné de Yang Jin-Wu qu’on peut voir dans le film Once upon a Time in a Battlefield réalisé en 2003, et du coté présence féminine, on remarque Park Shin-Hye, qui à jouée dans Bichunmoo en 2000, suivie de Han Yeo-Wun, aperçue dans Radio Star en 2006.

The Evil Twin image 1

The Evil Twin n’est pas un film d’horreur coréen habituel.
En effet, à force de voir des films d’horreur coréens, je commence à être habitué au style de ces derniers.
Ici, The Evil Twin dépayse quelque peu, d’une part, par l’époque dans laquelle le film se déroule, qui doit se situer dans une époque passée, mais n’étant pas assez calé en histoire coréenne pour pouvoir situer cette époque correctement, mais en tout cas, ne se déroule pas du tout à notre époque contemporaine.
Il s’agit davantage d’une époque entre 1500 et 1800, une époque bien ancienne, qui change de la plupart des films d’horreur coréens.

The Evil Twin image 2

The Evil Twin mélange également les genres, au début, on est dans une sorte de film tiré sur la comédie, avec des explications sur le fait d’éviter les fantômes.Pour cela, on apprend qu’il faut simplement faire semblant de ne pas les avoir vu, puis on arrive dans le cœur de l’histoire, ou la jeune protégée se réveille de son coma, en ayant perdu la mémoire.
C’est à partir de là, que le film commence réellement.
On apprend que cette jeune femme est la sœur jumelle d’une morte noyée, qui reste mystérieuse, et que celle-ci doit prochainement se marier avec le prétendant de sa sœur décédée.(étant jumelles, ça aide quelque peu)

The Evil Twin image 3

Kim Ji-Hwan ne fait pas dans le classique.
En effet, au lieu d’utiliser des effets plus que déjà vus dans les films d’horreur coréens, il joue plutôt sur l’aspect dramatique de l’histoire, faisant apparaitre la sœur jumelle décédée par des approches assez prévisibles, mais efficaces.
Évidemment, on pourra dire que cette sœur jumelle aux longs cheveux noirs est vue et revue, mais il ajoute un élément supplémentaire, la taille de cette dernière, qui est je dois dire, très grande, ainsi que des gestes, quelque peu différents des multiples clones de Sadako, crée par Hideo Nakata dans son film Ring.

The Evil Twin image 4

En conclusion, pour un premier film, Kim Ji-Hwan ne s’en sort pas trop mal avec cette histoire de soeurs jumelles, qui semble être à la mode, quand on voit le film thaïlandais Alone.
En usant d’un aspect dramatique, il permet de sortir The Evil Twin des sentiers battus de l’horreur coréenne, sans réellement apporter un rafraichissement du genre, mais ne s’engouffre pas dans le vu et revue pure et simple.
Il est vrai que le film perd parfois en intensité, mais reste tout de même convenable.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
The Evil Twin de Kim Ji-Hwan
Note
21star1stargraygraygray