Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen

The Bodyguard

The Bodyguard

Autre titre : Dangerous Hero
Réalisé par : Wongkamlao Petchai
Année : 2003
Pays : Thaïlande
Genre : Action/Comédie
Durée : 1h45

Interprèté par

Wongkamlao Petchai
Yodkamol Pumwaree
Tony Jaa

Scénariste : Wongkamlao Petchai

Scénario : Un infortuné garde du corps est viré par le fils de son employeur à la suite de la mort de celui-ci. Mais le fils se retrouve maintenant pourchassé par les même tueurs qui ne veulent pas le voir hériter de la compagnie de son père…

Critique

The Bodyguard est le premier film de Wongkamlao Petchai, suite à son interprétation dans Ong-Bak, où il tenait le rôle du comparse de Tony Jaa, un petit rôle, qui lui a permis de se lancer dans la réalisation.
The Bodyguard mélange plusieurs genres, un peu de comédie typiquement thaïlandaise, des scènes d’actions réalisées avec câbles, et de longues scènes de dialogues pas tout le temps amusantes.

The Bodyguard image 1

Wongkamlao Petchai est le réalisateur du film, c’est une chose, mais c’est également l’acteur principal de ce dernier.
Un rôle qu’il a pu se créer sur mesure, sur un scénario spécialement conçu pour celui-ci.
L’histoire est plutôt simple, suite au décès d’un des plus riches hommes d’affaires d’Asie, un garde du corps infortuné est viré par le fils de son employeur, puisque ce celui-ci n’a pas réussi à le protéger.
Pourtant, ce garde du corps a défendu cette famille depuis plusieurs années et n’a jamais commis, une seule faute.
C’est alors que le fils doit reprendre les rennes de l’affaire de son père, mais certains anciens associés, ne voient pas cela du même oeil…

The Bodyguard image 2

The Bodyguard joue la carte du « grand n’importe quoi« , un mélange de burlesque, de comique de situation, et d’une pincée d’exotisme, pour donner un tout pas forcément très convaincant.
Certes, le film n’est pas très amusant dans son ensemble, mais il faut tout de même l’avouer, certaines scènes sont quand même assez fortes.
On notera la scène où, Wongkamlao Petchai court tout nu, avec pour seul habit, un bol qu’il place sur ses parties génitales, tentant d’échapper à une bande de tueurs lancée à ses trousses, ou encore celle où il se retrouve coincée dans le jardin d’un asile de fou, entre un homme qui pèche dans une boite de conserve et un autre qui se croit au volant d’une voiture imaginaire.
Certes, ce n’est pas du grand humour, mais ça fait tout de même sourire pour ceux qui aiment ce genre de film.

The Bodyguard image 3

Comme dit précédemment, les scènes d’actions sont entièrement réalisées à l’aide de câbles, contrairement à Ong Bak, cela prouve que n’est pas Tony Jaa, qui veut.
Ici, on sent bien que le physique de Wongkamlao Petchai n’est pas forcément adapté aux scènes d’actions réalisées, mais qui offre tout de même, de bons moments de rigolades, lorsque l’on consultera les bonus du DVD, contenant toutes les scènes loupées du film.
Le réalisateur s’amuse également à grossir la puissance des coups, notamment lorsque ce dernier se bat contre l’un des gangsters en costumes, un petit homme qui louche un peu, à la puissance phénoménale.
Je dois dire que cet acteur est tout simplement hilarant, et je pense qu’il est capable d’interpréter des rôles comiques à merveille.
Sayan Meungjarern avait d’ailleurs interprété un rôle fort amusant dans Buppha Rathree et j’espère le revoir prochainement.

The Bodyguard image 4

Wongkamlao Petchai n’oublie pas de réaliser de petits hommages à d’autres réalisateurs, notamment à John Woo, dans la scène où deux individus tueurs à gages, marchent sous une envolée de colombes (ici, remplacés par des pigeons).
Mais au final, malgré une bonne volonté du réalisateur, le film ne décolle pas réellement, même avec l’apparition de Tony Jaa, uniquement utilisé pour attirer le spectateur.
Malgré cela, le film ne manque pas de rythme et offre tout de même des scènes sympathiques.
Je soutiens l’initiative du réalisateur, d’avoir tenté de réaliser un film de ce genre, même si celui-ci n’est pas au niveau des espérances.
Ceci étant dit, il faut reconnaitre qu’il s’agit de son premier film.
Au niveau des bonus, des bandes-annonces et un petit making-of de 9 minutes.
Merci à Elysées Éditions pour leur collaboration, sans qui, je n’aurais pas pu réaliser cette critique.
De ce côté, il propose un DVD de bonne qualité, avec un son 5.1 et une image tout à fait correcte.

%

Note

Résumé
Date de la critique
Titre du film
The Bodyguard de Wongkamlao Petchai
Note
21star1stargraygraygray