Raging Phoenix
Raging Phoenix
Raging Phoenix
Raging Phoenix
Raging Phoenix
Raging Phoenix
Raging Phoenix
Raging Phoenix

Jija – Raging Phoenix

Aka : Jija Deu Suay Doo | 2009 | Thaïlande | 105 mins | Action | Un film de Limtrakul Rashane | Avec Jee-ja Yanin et Patrick Tang

Chorégraphe : Rittikrai Panna | Producteur Associé : Rittikrai Panna

Scénario de Raging Phoenix

Une bande de justiciers alcolos est en proie avec un gang kidnappant des jeunes femmes par centaines pour développer un puissant parfum aphrodisiaque…

Critique de Raging Phoenix

Je savais qu’en regardant Jija – Raging Phoenix, je ne devais pas m’attendre à grand chose.En effet, je savais pertinemment, qu’il s’agissait d’un film grand public au scénario ridicule, mais qui contenait son lot de scènes d’action, j’ai donc tout de même tenté l’aventure, surtout par la présence de Jee-ja Yanin, actrice que j’avais découverte dans le très correct Chocolate.J’espérai donc revivre l’expérience, malheureusement, j’ai été déçu, regardons tout de même ensemble ce qu’on peut trouver dans Raging Phoenix.

Du coté de la mise en scène, rien à dire vraiment.En réalité, celle-ci est classique même pas franchement correcte, c’est pas très bien cadré, le montage est parfois raté et le scénario est franchement ridicule.En effet, celui-ci tourne autour d’un gang qui sévit en kidnappant des femmes ayant une odeur particulière pour en récolter leurs larmes, ingrédient indispensable à la confection d’un aphrodisiaque. Que dire ? Rien qu’avec un scénario comme çà, on se demande si on nous prend pas pour des pigeons, mais bref passons, on va pas s’éterniser sur un détail.Regardons maintenant un peu du coté de l’action, car avouons-le, c’est uniquement pour cet aspect que le film gagne de l’intérêt, le reste n’est qu’une vaste blague.

On retrouve donc Rittikrai Panna à la chorégraphie et Jee-ja Yanin dans le rôle principal, ce qui doit logiquement être un bon mélange pour ceux qui se rappellent de Chocolate.On retrouve donc des chorégraphies différentes, notamment avec un style de combat qui mélange du Drunken Boxing et de la capoeira, avec en plus de cela, quelques mouvements de danse Hip-Hop.Au début, çà surprend, c’est même jouissif, puis le style des chorégraphies revient à du classique et fatalement, c’est moins impressionnant.On a donc à faire à des scènes parfois un peu lentes, à des coups parfois un peu faibles, mais dans l’ensemble, on y voit quelques coups bien menés et des scènes d’acrobaties assez incroyables.

Dans son ensemble, Raging Phoenix n’est vraiment pas top, mais dans une époque où les films d’art martiaux font de moins en moins légion, il est toujours bon de trouver l’un d’entre eux, proposant un petit vent frais dans sa chorégraphie, mais manque cruellement d’un vrai scénario pour convaincre.A comparer, Chocolate était bien meilleur que ce Raging Phoenix.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
Raging Phoenix de Limtrakul Rashane
Note
21star1stargraygraygray