Psychometry
Psychometry
Psychometry
Psychometry
Psychometry
Psychometry
Psychometry
Psychometry

Psychometry

aka : The Gifted Hands | 2013 | Corée du Sud | 107 mins | Policier | Un film de Ho-Young Kweon | Avec Kang-woo Kim, Bum Kim, Esom, Jun-ho Kim, Seong-Woong Park, Hyun-chul Seo et Young-hwa Seo

Scénario de Psychometry

Une petite fille est kidnappée sous la jurisdiction du détective Yang Chun-dong. Il va se rendre compte qu’elle est mystérieusement liée à un jeune homme dotée d’un pouvoir particulier.

Critique de Psychometry

Une fois encore, je suis tombé sur un produit formaté. Certes, j’en ai l’habitude, mais parfois c’est limite chiant. Psychometry, c’est une fois de plus, basé sur le concept d’une habileté psychique, la psychométrie, permettant de lire une partie de l’histoire d’un objet en le touchant simplement. Si la base semble intéressante, tout comme la synesthésie qui fut utilisée dans plusieurs films, la psychométrie est bien un élément dont je n’avais pas connaissance.

Malheureusement, le film n’en tire pas grande partie ou tout du moins, de manière trop formatée. On suit l’histoire de Kim Joon, un habitant isolée dans un appartement sur les toits, capable de voir le passé d’un objet ou d’un être humain en le touchant simplement. Loin de vouloir aider la police, il va y être obligé par le détective Yang Choon Dong, enquêtant sur l’enlèvement d’une petite fille qui sera retrouvée quelques jours plus tard, enterrée dans un parc pour enfant.

Évidemment, un maniaque rode dans le coin et s’en prend aux jeunes fillettes, qu’il amadoue avec un chien dans sa voiture, complétement congelé. Ok, çà parait bien comme çà ! Et c’est le cas ! Psychometry n’est pas mauvais, loin de là. C’est divertissant, plutôt rythmé, avec une enquête qui évolue au fil de l’histoire. Mais c’est tellement convenu qu’on sait déjà ce qu’il va se passer. Que nous apprend ce film ? Pas grand chose finalement. Pourtant, il y avait matière à faire ! Le concept de la psychométrie aurait pu être utiliser un bien meilleur escient ! Au final, c’est comme si on regardait un épisode des experts. Classique, formaté, sans réelle surprise et très rapidement oublié.

Une fois de plus, il s’agit d’un film pop-corn, que l’on regarde comme çà pour passer le temps, tout en sachant qu’il ne faudra en attendre qu’un simple divertissement. Message social ? Très peu. A part que les enfants ne sont pas censés aider les adultes et qu’il ne faut jamais accepté la proposition d’un adulte ? Pas grand chose d’autre. Pourtant, il y avait de quoi faire, notamment en développant beaucoup plus l’aspect psychologique du détenteur de l’habileté en psychométrie. Au lieu de çà, il devient un simple pion d’une enquête policière. C’est dommage. Psychometry est donc un film moyen, sans surprise, qui se laisse regarder, mais qui se laisse vite oublier.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
Psychometry de Ho-Young Kweon
Note
31star1star1stargraygray