Open City
Open City
Open City
Open City
Open City
Open City
Open City
Open City

Open City

2007 | Corée du Sud | 112 mins | Action | Un film de Lee Sang-Gi | Avec Son Ye-Jin, Kim Myung-Min, Kim Hae-Sook et Kim Jeong-Tae

Scénario de Open City

L’inspecteur Cho aux méthodes policières peu habituelles se retrouve entraîné en plein dans une guerre de gangs opposant deux puissants clans de pickpockets en plein cœur de Séoul.

Critique de Open City

Open City est un blockbuster. À partir du moment où cette variable est rentrée dans votre cerveau, vous pouvez continuer à lire ces quelques lignes qui composent cette critique. Première chose, je n’ai pas compris la symbolique du titre du film. Je m’attendais à quelque chose de grand et finalement, on y parle d’un groupe de pickpockets de luxe qui se font des millions de wons sur les dos des honnêtes gens en leur subtilisant leurs billets durement gagnés. Et le film n’ira pas plus loin. C’est une simple histoire comme on en a vu des milliers. Rien de neuf à l’horizon, mais seulement un simple scénario mis en grande pompe pour satisfaire une demande des spectateurs sans doute. Pourtant, à la base et vu la promotion qui a été faite pour ce métrage, on pouvait espérer un film policier avec un bon lot d’action, un suspense à toute épreuve, bref, du grand spectacle. Finalement, le film est un blockbuster de plus qui n’offre pas grand-chose de plus que ses compères.

Je ne dis pas que Open City est mauvais, mais il n’est pas spécialement bon. Il lui manque du fond et même un peu de formes. L’intrigue est pas forcément hyper travaillé, la relation entre les deux personnages principaux n’est pas super crédible, on va dire qu’heureusement Son Ye-Jin se ballade en robes saillantes et sexy de temps en temps pour faire passer la pilule. Du point de vue des scènes d’actions, ce n’est pas du grand spectacle non plus. Certes, il y a quelques scènes intéressantes à voir, mais ce n’est pas non plus, l’action à tout va qu’on nous avait vendu. Je ne parlerai pas trop non plus de cette caricature qu’on a à présent l’habitude de voir, de ces flics coréens qui se la jouent mystérieux, au sang chaud et qui veulent toujours boucler une affaire de manière personnelle plutôt que sous le trait de la justice.

J’ai vraiment moyennement aimé Open City, car celui-ci avait plutôt bien débuté avec affrontements entre malfrats ou gangs de pickpockets en y mêlant parfois la police. Car cela faisait plaisir tout de même de retrouver après The Sparrow, un autre film sur l’univers des Pickpockets. Mais malheureusement, le film, ne parie pas sur les bons chevaux. Il laisse certains personnages de côté qui auraient mérité un peu plus d’être mis en avant. Bref, Open City est un film qui aurait mérité plus de travail et moins de longueurs, car au final, il n’est qu’un banal film sans surprise et arrive même à nous offrir un dénouement qu’on aurait préféré ne pas voir.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
Open City de Lee Sang-Gi
Note
21star1stargraygraygray