Voici A Boy and his samurai, un film assez touchant, une comédie dramatique qui mérite le détour ! Mais que peut-on dire sur A boy and his samurai en dehors de ça ? La réponse, dans ma critique du film !

Scénario de A boy and his Samurai

Hiroko est divorcée et jongle entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle où elle passe le clair de son temps à élever son jeune fils Tomoya. Un jour, elle croise un samouraï qui semble venu tout droit d’une autre époque

Critique de A Boy and his Samurai

Certains films arrivent à rester en marge du matraquage marketing et à surprendre son public lorsque le spectateur se penche sur son cas. C’est l’impression que m’a fait le film de Yoshihiro Nakamura avec A Boy and his samurai, une comédie qui tire sur le romantisme, qui n’est pas du grand cinéma ni même une œuvre pour laquelle un award devrait être donné, mais un film qui possède quelque chose, avec son coté charmant, plaisant et cette comédie romantique unique. L’histoire de A Boy and his Samurai est assez simple. Hiroko, interprétée par Rie Tomosaka, est divorcée et jongle entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle où elle passe le clair de son temps à élever son jeune fils Tomoya. Il s’agit d’un divorce typiquement japonais dans lequel le père est complètement absent du tableau. La situation changera le jour où le samurai Yasubei, interprété par Ryo Nishikido, est transporté de l’âge Edo au Japon moderne et fera connaissance par hasard de Hiroko. Bientôt le samurai se découvrira des talents pour tenir une maison, mais surtout pour la cuisine et les desserts dans lesquels il excelle.

Pour le spectateur, A Boy and his samurai pourrait ressembler à un mix entre Tampopo et Les Visiteurs. Et je vous dirais que vous n’êtes pas si loin du compte. Sauf qu’ici ont est loin de la folie des visiteurs, tout en restant assez éloigné des traditions culinaires japonaises. Le film réussit à nous toucher émotionnellement et spirituellement tout en nous offrant du fun de manière intelligente. Rie Tomosaka est vraiment touchante dans le rôle de cette mère divorcée qui tente de garder la tête haute sur les deux niveaux et l’arrivée du samurai dans sa vie vient chambouler son univers. Ce dernier ne comprend pas le concept de la femme qui travaille ou encore de la mère célibataire. Celui-ci sera finalement la figure paternelle nécessaire à Tomoya pour qu’il puisse grandir correctement. D’ailleurs, on y verra une superbe séquence d’un concours de cuisine réservé au père et son fils, dans lequel il confectionne un superbe gâteau saupoudré d’une neige au chocolat blanc.

A Boy and his Samurai possède donc de grands atouts, mais n’est pas non plus un film inoubliable. Il réussit cependant à nous offrir un agréable moment de cinéma sans être prétentieux. Je n’ai pas pour vocation de survendre un film, mais il est vrai que celui-ci m’a bien plus. Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu une comédie romantique de ce genre, souvent c’est pour moi un calvaire, mais ici, ce fût une agréable surprise. Il y a cependant très peu de chance de voir arriver A Boy and his Samurai chez nous, au cinéma ou en DVD, donc si vous avez l’occasion de croiser son chemin, le film vaut le coup d’œil.

Informations sur A Boy and his Samurai

Aka : Chonmage Purin | 2010 | Japon | 104 mins | Comédie | Un film de Yoshihiro Nakamura | Avec Shiori Kutsuna, Ryo Nishikido, Hitomi Satô, Rie Tomosaka, Keisuke Horibe, Yûji Nakamura, Jun Inoue et Hiroki Konno

a boy and his samurai cover
a boy and his samurai - 1
a boy and his samurai - 2
a boy and his samurai - 3
a boy and his samurai - 4
a boy and his samurai - 5
a boy and his samurai - 6
a boy and his samurai - 7
Résumé
Date de la critique
Titre du film
A Boy and his Samurai de Yoshihiro Nakamura
Note
31star1star1stargraygray