Off Road
Off Road
Off Road
Off Road
Off Road
Off Road
Off Road
Off Road

Off Road

2007 | Corée du Sud | 90 mins | Drame | Un film de Han Seung-Ryong | Avec Seon Wu-Seon, Jo Han-Cheol et Baek Su-Jang

Scénario de Off Road

Sang-hoon, un ancien employé de banque, conduit maintenant un taxi. Il veut rompre avec sa petite-amie, Ju-Hee pour son propre bien-être, mais elle lui a fait une dernière proposition. Il change finalement ses plans au moment où Sang-hoon se retrouve pris en otage par un braqueur de banque bléssé qui lui demande de le conduire à l’extérieur de la ville…

Critique de Off Road

Voici un bel exemple d’un film à très petit budget et avec un petit nombre de scènes clés, Off Road marque les débuts du réalisateur Han Seung-Ryong qui avait précédemment travaillé sur des films tels que Resurrection of the Little Match Girl ou Untold Scandal, des œuvres pas franchement mémorables. Pourtant, son film a été sélectionné pour l’ouverture du festival de Jeonju de 2007, preuve d’une certaine reconnaissance. Cependant, je n’ai pas vraiment été emballé par celui-ci.

Off Road possède quelques atouts, il n’attend pas longtemps avant de nous plonger dans l’action, débutant sur un conducteur de taxi à Séoul, Sang Hoon qui récupère un client qu’il ne souhaitait pas, un cambrioleur de banque blessé, Cheol Gu, qui prend possession de l’arrière de sa voiture, accompagné d’un gros sac de billets. Rapidement, ils prennent la route de la campagne et les deux hommes se rendent compte qu’ils ont tout d’eux, les mêmes problèmes dans la vie. Après quelques tentatives de faire main mise sur l’argent, ils se retrouvent dans un hôtel au bord de la route pour tenter de traiter les blessures du jeune homme. Ils y font la rencontre de Ji Soo, une prostituée, qui est naturellement curieuse des marques de sang qu’elle aperçoit et surtout du sac qu’ils transportent.

Comme on peut le supposer au vu du titre, Off Road est un road movie, avec pour décor, la calme campagne de Corée, rajoutant un certain cachet à l’aventure de nos personnages. Le réalisateur joue sur la carte du drame, en plongeant à travers ses personnages pour y ressortir leur côté désespéré. Cependant, je n’ai pas accroché à ses derniers, peut-être pour leur trop grand pessimisme qui pour moi, ressembler à du sur-jeu de temps à autre, le genre grande tragédie de la vie que je n’ai pas réussi à accepter. Pourtant, le réalisateur réussit tout de même à nous offrir quelques moments plus amusants, venant contre balancer l’atmosphère pesante du film. Présenté de manière naturelle, avec une caméra tremblante par moment, on est clairement face à un film à petit budget avec une bonne utilisation des ressources. Visuellement, c’est pas mal avec de bons angles de caméra et dans l’ensemble, le film est crédible.

Mais bizarrement, je n’ai pas accroché et à vrai dire, je ne sais pour quelles raisons précises, peut-être par une impression de déjà vue tout simplement, car Off Road est tout de même bien meilleur que certaines grosses productions de Corée du Sud. Mais j’ai l’habitude d’être un peu plus surpris par les films indépendants ou à petits budgets coréens et sur ce coup, Off Road n’a pas réussi réellement à m’engouffrer dans son histoire. Pourtant, je dois reconnaître qu’il a certains atouts. Reste à attendre le second film du réalisateur pour, cette fois-ci, le suivre réellement du début à la fin.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
Off Road de Han Seung-Ryong
Note
31star1star1stargraygray