Executive Koala
Executive Koala
Executive Koala
Executive Koala
Executive Koala
Executive Koala
Executive Koala
Executive Koala

Executive Koala

aka : Koara kachô | 2006 | Japon | 85 mins | Comédie | Un film de Kawasaki Minoru | Avec Nomura Hironobu

Scénario de Executive Koala

Tamura est un homme d’affaires japonais tout ce qu’il y a de plus classique: travailleur, sérieux, sans vie sociale… si ce n’est qu’il s’agit d’un koala géant vivant au milieu des hommes, comme l’un d’eux, sans que personne ne semble en être perturbé. Sa vie bascule le jour où sa petite amie est sauvagement assassinée et qu’il est le premier suspect. Et comme si ça ne suffisait pas, il souffre d’amnésie qui l’empêche de se rappeler de la disparition de sa précédente femme…

Critique du film Executive Koala

Un koala en tant que personnage principal de son film, étrange ? Et bien non, pour autant que vous êtes un minimum habitué au cinéma de Kawasaki Minoru. Si ce n’est pas un koala, c’est un calamar qui se prend pour un catcheur, un crabe qui cherche à devenir gardien de but ou encore un scarabée, lui aussi rêvant de sport de combat..Aucun doute, Executive Koala est un film du réalisateur, à n’en point douter. Mais alors, qu’est-ce que c’est que cette bizarrerie ? D’une part, si l’on prend le postulat de base, on se rend compte qu’il s’agit tout de même d’un koala travaillant dans une grosse société japonaise se retrouvant soupçonné du meurtre de sa fiancée. Celui-ci a des problèmes de mémoires, il n’arrive plus à se souvenir de ses actes et du coup, il se retrouve à douter de lui-même et à se poser de graves questions.

Alors oui, Executive Koala, c’est du n’importe quoi. Que ce soit l’histoire ou sa finalité, le film reste un grand n’importe quoi, où le sens est présent, mais difficile d’atteinte. Beaucoup verront dans ce film, absolument aucune explication, juste un délire d’un réalisateur japonais. De l’autre, un film, presque horrifique, dont le scénario nous dépeint la société japonaise dans laquelle, le travail est un élément aliénant. On pourrait même y voir, une sorte de tentative de vivre d’un koala humain suite au massacre de ces créatures lors de la colonisation de l’Australie. Executive Koala est donc un film que l’on peut voir de deux manières différentes selon notre vision du cinéma.

Déjà, il est à savoir que Executive Koala n’est pas vraiment une comédie, mais plutôt une satire. On se retrouve dans un film où la linéarité est absente, on se retrouve rapidement perdu dans les dédales du récit, mais on a le droit à un bon paquet de scènes plutôt bien trouvées et pensées, mais il manque une folie, qui semble être trop contenue. On aurait aimé trouver quelque chose de plus choc, car le potentiel n’est pas vraiment utilisé. Il faut donc prendre en considération que Executive Koala, laissera un bon paquet de monde sur leur faim, mais les amateurs du réalisateur seront tout de même content de retrouver le coté personnification d’un animal dans un contexte bien réel.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
Executive Koala de Kawasaki Minoru
Note
31star1star1stargraygray