Dorm est le genre de film d’horreur qu’on aime bien voir ! Avec un univers de pensionnat, Dorm propose un film d’horreur bien construit. Voyons ça de plus près dans ma critique du film Dorm !

Scénario de Dorm

Ton est le dernier arrivé dans un internat pour garçons. Rejeté des autres, son unique copain Vichai s’avère en fait le spectre d’un pensionnaire mort quelques années plus tôt. Ton tente de résoudre le mystère entourant le décès de son ami pour lui assurer le repos éternel.

Critique de Dorm

Suite à la série de films d’horreur du moment, je suis tombé sur le film Dorm, un film thaïlandais. Le film parle d’un pensionnat dans lequel Chatree est le dernier arrivé. Comme on le sait, chaque dortoir a son lot d’histoire d’horreur de goules et de gobelins. Une chance que la Thaïlande se lance dans ce domaine , du à ses récents succès, on ne peut mieux tomber. Le terme « Dorm » se réfère au mot « Dormitory » qui signifie « Dortoir ».

Chatree (Charlie Trairattana) est envoyé dans cette école par ses parents (surtout son père) contre sa volonté pour qu’il puisse réussir à obtenir son diplôme et ne pas passer son temps devant la télévision.Ce qui est intéressant, c’est que pratiquement tout le monde, à déjà vécut le changement d’une école à une autre, avec l’impression de perdre quelque chose, la plupart du temps, des amis. Comme dans toute nouvelle école, le nouvel arrivant est maltraité et Chatree à du mal à s’intégrer. Son groupe d’amis qu’il a réussi à se faire, va même tout tenter pour faire peur à ce dernier, notamment avec plusieurs histoires de fantômes. De plus, la gardienne de l’école (Jintara Sukphat) serait l’un des personnages clés de l’une de ces histoires de fantômes.

Chatree va malheureusement pour lui être rejeté après avoir uriné dans son lit. Il va rencontrer alors Vichien (Sirarath Jianthaworn), un jeune garçon comme lui et vont devenir rapidement amis, mais ce dernier à un lourd secret qu’il cache tous les jours à partir de 18h00. C’est à partir de là, que Dorm prend son sens. Dorm est donc un film d’horreur qui tourne vite au film dramatique sur fond de fantastique, ce qui pourrait être considéré comme une erreur et pourtant selon moi, le fait que le genre se tourne vers le drame fantastique donne un coté différent à celui-ci comparé aux autres films du genre.

Nombreux sont les films d’horreur qui se cassent la figure pour un scénario trop léger, un manque d’originalité, un jeu d’acteur parfois mauvais. Ici, Dorm ne tombe pas dans ces pièges basiques. Le film est mené principalement par un groupe d’acteurs ayant entre 8 et 14 ans. On oublie d’ailleurs parfois qu’on est face à de jeunes garçons dont le cinéma est pour la plupart, une chose encore inconnue. Je pense qu’il faut savoir apprécier la maîtrise du réalisateur sur ce plan-là. D’autre part, Dorm ne plonge pas entièrement dans l’univers horrifique, mais plutôt sur la relation entre Chatree et Vichien. Côté original du film, Dorm ne cache très peu la condition de Vichien, on se rend compte très vite que Vichien est un fantôme. Néanmoins, ce n’est pas pour cette raison que le film s’en trouve moins bon. Pour conclure, Dorm est un film davantage tiré sur le drame fantastique que sur le film d’horreur. Il est interprété par un casting original, sur un fond de relation d’amitié entre Chatree et Vichien. Une histoire d’horreur comme on en fait plus. La partie finale du film est d’ailleurs très bien pensée et réalisée.

Informations sur Dorm

Thaïlande | 2005 | Horreur | Durée : 105 mins | Un film de Sugmakanan Songyos | Avec Charlie Trairat, Chintara Sukapatana, Sirachuch Chienthaworn et Jintara Sukaphatana

Dorm
dorm 1
dorm 2
dorm 3
dorm 4
dorm 5
dorm 6
dorm 7
Résumé
Date de la critique
Titre du film
Dorm de Sugmakanan Songyos
Note
41star1star1star1stargray