D-Day, c’est le genre de film d’horreur qu’on a déjà l’impression d’avoir vu. Dans ce cadre d’une salle de classe, le jour J est arrivé, celui de passer ses examens. Mais tout ne va pas se passer comme prévu. Voici mon avis sur ce film !

Scénario de D-Day

Yoo-jin, Eun-soo, Bo-Ram et Da-Young sont toutes les quatre colocataires de chambrés. Elles sont ensembles pour obtenir leur examen d’entrée à l’université dans un établissement très stricte.

Critique de D-Day

D-Day est donc un film d’horreur. Est-il novateur ? Apporte-t-il de nouveaux horizons au film d’horreur coréen ? C’est ce que l’on va tenter de voir dans cette critique. D-Day signifie le jour « J » en expression française. Au début du film, on commence dans une classe avec écrit sur le tableau (D-315). On comprend donc que le « D-Day » est le jour de l’examen final.

On va donc suivre la vie de quatre jeunes filles partageant la même chambre tentant de s’adapter à ce lieu commandé par une femme au cœur de pierre. Les quatre filles vont donc peu à peu souffrirent du climat ambiant et vont apprendre à seulement travailler et ne plus se divertir. Elles sont donc complètement coupées du monde, sans musique, sans télé, sans radio, sans accessoires, sans même de tenue spécifique à leur personnalité. Elles sont toutes habillées avec l’uniforme de l’institut et doivent subir les règles de la gouvernante pour obtenir leur diplôme.

On aperçoit donc la détresse des jeunes filles qui pour certaines tentent de se rebeller contre ce système autoritaire. C’est là que Yoo-Jin tentera de défier l’institut et essayera de s’échapper. Elle va peu à peu perdre la raison et commencer à voir des morts partout dans l’établissement… D-Day n’apporte pas grand-chose aux films d’horreur coréens ou autres films d’horreur du monde. Une ambiance froide, quelques petits effets de caméra et d’apparition soudaine… du déjà vu.

Le seul point où « D-Day » se démarque des autres est sur son scénario. Il est intéressant de voir comment ces jeunes filles s’intègrent à cet institut autoritaire, mais le côté film d’horreur n’est pas le plus intéressant. Malheureusement, D-Day n’atteint pas de grand sommet et devient par là, difficile à critiquer. Il y a quelques bons éléments, mais pas suffisamment pour concourir avec de grosses pointures comme A Tale of Two sisters. Néanmoins, il n’est pas non plus raté et intrigue tout de même par le jeu de personnalité que les 4 filles interprètent.

On ce retrouve donc face à un film ni bon ni mauvais, simplement pas assez poussé pour le faire franchir la barre des simples films d’horreur grand public. Le scénario aurait été un peu plus travaillé, le film aurait pu décoller. On n’est tout de même pas face à un film sans intérêt, mais celui-ci ne dépasse pas la moyenne.

Informations sur D-Day

2006 | Horreur | Corée du Sud | Un film de Kim Eun-Gyeong | Avec Lee Eun-Seong, Yu Ju-Hee, Kim Lina, Heo Jin-Yong et Kim Ju-Riang

D-Day
D-Day 1
D-Day 2
D-Day 3
D-Day 4
Résumé
Date de la critique
Titre du film
D-Day de Kim Eun-Gyeong
Note
11stargraygraygraygray