What Time Is It There ?
What Time Is It There ?
What Time Is It There ?
What Time Is It There ?
What Time Is It There ?
What Time Is It There ?
What Time Is It There ?
What Time Is It There ?

What Time Is It There ?

Aka : Et là-bas, quelle heure est-il? | 2001 | Taïwan | 115 mins | Drame | Un film de Tsai Ming-Liang | Avec Lee Kang-sheng, Cecilia Yip, Chen Chao-Jung, Jean-Pierre Léaud, Lu Yi-Ching et Miao Tien

Scénaristes : Yang Pi-Ying & Tsai Ming-Liang | Réalisateur assistant : Vincent Wang

Scénario de What Time Is It There ?

Le jeune Hsiao-Kang est vendeur de montres dans les rues de Taipei. Son père meurt, et sa mère se réfugie dans la folie, attendant le retour de l’esprit de son mari. Hsiao-Kang est particulièrement énervé par ce comportement, car lui veut surmonter le deuil. Il rencontre une fille, Shiang-Chyi, qui part le lendemain pour Paris. Il pense à elle en voulant mettre les montres de Taïpei à l’heure de Paris, où en regardant en boucle Les 400 coups. Pendant ce temps Shiang-Chyi affronte des péripéties qui semblent mystérieusement liées à Hsiao-Kang… par exemple sa rencontre avec un homme perdu, joué par Jean-Pierre Léaud.

Critique de What Time Is It There ?

What Time Is It There ? L’heure de voir un bon film de Tsai Ming Liang pourrait-on dire ou encore, le titre d’un des films du réalisateur. À vrai dire, il s’agit de l’un des titres les plus étranges que j’ai eu l’occasion de voir. Un titre interrogatif tourné de telle manière qu’on pourrait se demander s’il s’agit bien d’un film. Pourtant, il s’agit bien d’une œuvre du cinéma. Introduisant son film par l’apparition d’un vieil homme dans son appartement, qui semble las de vivre, le tout dans un silence complet. Quelques minutes plus tard, on se retrouve plongé dans une séance d’adieu, le vieil homme est mort et sa famille prie pour son salut et lui réserve un coin pour y poser ses cendres. Dans What Time Is It There, on y rencontre, Hsiao-Kang, son fils, qui gagne sa vie en vendant des montres à la sauvette où il rencontre un jour, une jeune femme qui désire lui acheter une montre, celle qu’il porte à son poignet et cela très rapidement, car elle s’envole pour Paris dans peu de temps. Quelques jours après, Hsiao-Kang trouve difficilement le sommeil, il pense régulièrement à cette fille, Shiang-Chyi et commence à régler toutes les horloges, réveils et autres montres à l’heure de Paris. De l’autre, Shiang-Chyi à le mal du pays et tente de trouver des points d’attache à sa nation.

Conté tel un effet miroir, le film du réalisateur traite des sujets qu’il à l’habitude de maitriser, la solitude, l’incertitude et la douleur psychique. Ici, le résultat de ces traumatismes engendre un dérèglement complet, symbolisé par le dérèglement horaire et la déviance des actions des protagonistes, surtout de nature sexuelle. Hsiao-Kang se laissera tenter par une prostituée, Shiang-Chyi, à une histoire homosexuelle et le dernier personnage un peu plus en retrait, la mère de Hsiao-Kang, qui vouera un culte à son défunt mari jusqu’à se masturber avec l’urne des cendres de ce dernier. On est face à une dégénérescence totale, que l’on retrouve dans la quasi-totalité des films de Tsai Ming Liang, à part qu’ici, on se retrouve pas entouré de cette eau omniprésente, mais de simples objets du temps.

Comme à son habitude, Tsai Ming Liang ne traitera pas What Time Is It There de manière unique. Il mélange le désenchantement quotidien au burlesque de situation. Hsiao-Kang qui va jusqu’à dérégler une immense horloge du centre-ville ou encore une étrange poursuite dans un cinéma où il tente de voler une horloge pour la dérégler. Pourtant malgré ce comique apparent, les personnages sont toujours enfermés dans un profond mutisme qui encore aujourd’hui, reste fascinant. Tout le dialogue se fait par les gestes et le malaise que les personnages laissent transparaitre. What Time Is It There ? capte et même happe le spectateur qui chaque fois, finira sur le générique de What Time Is It There, en un sens apaisé. Parfois, il est inutile de faire tout un tas de fioritures  pour savoir captiver l’attention.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
What Time Is It There ? de Tsai Ming-Liang
Note
31star1star1stargraygray