The Time Machine
The Time Machine
The Time Machine
The Time Machine
The Time Machine
The Time Machine
The Time Machine
The Time Machine

The Time Machine

aka : La machine à explorer le temps | 1960 | Etats-Unis | Science-Fiction | 103 mins | Un film de George Pal | Avec Rod Taylor, Yvette Mimieux, Alan Young, Whit Bissell, Sebastian Cabot et Tom Helmore

Scénario de The Time Machine

Le 31 décembre 1899, à Londres, George (Rod Taylor), un inventeur, discute du sujet de la quatrième dimension avec quatre de ses amis et leur affirme qu’il a inventé une machine à explorer le temps. Il leur présente un modèle miniature de son invention qui disparaît après qu’il l’a activé. Les autres, plutôt incrédules, l’accusent d’avoir usé de la magie et se moquent un peu de lui. Trois d’entre eux s’en vont; le quatrième, Filby (Alan Young), reste un moment et demande à George de ne pas sortir ce soir. George lui promet de ne pas franchir le pas de la porte et l’invite avec les autres à venir prendre un repas dans cinq jours.

Critique de The Time Machine

The Time Machine ! J’adore ce film ! Vraiment ! Je pense que j’ai du le voir à trois reprises à présent. Le genre de film que j’aime regarder de temps en temps car je le trouve tout simplement génial. Alors bien sur, je parle de The Time Machine de George Pal de 1960 et non le remake bien moins bon. Inspiré du roman La Machine à explorer le temps de H. G. Wells, The Time Machine est sans aucun doute le meilleur film du réalisateur, à coté de son métrage The War of the Worlds. Pourtant, cette adaptation n’est pas appréciée de tous, puisque à l’époque The Time Machine fut critiqué pour avoir diluer trop fortement l’histoire originale de Wells, notamment par des changements d’idéaux, quasiment politique.

Quoi qu’il en soit, j’aime ce film et ce n’est pas çà qui me fera changer d’idée. Rien que le scénario en 1960 devait être surprenant, car même encore aujourd’hui, il arrive encore à me capter mon attention du début à la fin. L’acteur principal, Rod Taylor est juste hyper charismatique ! Sans lui, je ne sais pas si le film aurait eu autant de succès des années plus tard. De même que la bande son qui donne à The Time Machine, un cachet inimitable. Souvent, celle-ci vient alimenter la scène pour appliquer de la tension et du suspens.

Au travers de The Time Machine, on y voit plusieurs époques, qui ne manque pas d’une certaine touche de satire de la société, dans son évolution. Il n’y a qu’à voir le monde dans lequel se retrouve notre protagoniste en fin de métrage, où la connaissance à presque disparu et où l’homme se retrouve esclave de sa propre condition sans avoir aucun jugement ni combativité, un égoïsme profond, marque d’une société de plus en plus individuelle.

Sincèrement, il y a beaucoup à dire sur The Time Machine, mais le voir vous apprendra bien plus que moi. Ce qui est sur, c’est que ce film est un petit bijou du cinéma des années 60. Même encore aujourd’hui, je prend plaisir à le revoir et surtout à le présenter à mes connaissances qui n’ont pas eu la chance de croiser sa route dans leur parcours cinématographique.

The Time Machine est un excellent film de science-fiction et d’anticipation qui même aujourd’hui, trouve encore du sens. Je ne saurai comment trop vous le conseiller. Libre à vous de m’écouter ! Ce qui est sur, c’est qu’il y a de fortes chances pour que vous passiez un excellent moment.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
The Time Machine de George Pal
Note
41star1star1star1stargray