Gantz : Perfect Answer
Gantz : Perfect Answer
Gantz : Perfect Answer
Gantz : Perfect Answer
Gantz : Perfect Answer
Gantz : Perfect Answer
Gantz : Perfect Answer
Gantz : Perfect Answer

Gantz : Perfect Answer

2011 | Japon | 141 mins | Science-Fiction | Un film de Sato Shinsuke | Avec Matsuyama Ken’ichi, Ninomiya Kazunari, Yoshitaka Yuriko, Taguchi Tomoro, Ito Ayumi, Hongo Kanata et Yamada Takayuki

Scénario de Gantz : Perfect Answer

5 mois après la fin du 1er volet, Kei Kurono continue à servir Gantz en luttant contre les aliens, en espérant obtenir bientôt assez de points pour ressusciter ses camarades morts au combat.

Critique de Gantz : Perfect Answer

Mais pourquoi suis-je aussi naïf ? Pourquoi penser que Gantz : Perfect Answer puisse être meilleur que le premier, qui lui-même était assez moyen ? Parfois, je n’arrive plus à savoir si je suis stupide ou si j’espère encore un jour voir une suite meilleur que l’original. Quoi qu’il en soit, j’ai tout de même regardé ce second épisode de l’adaptation du manga éponyme, à mon grand regret.

Autant le premier opus avait réussit à me faire apprécier certaines scènes, autant Gantz : Perfect Answer, a quasiment réussi à me mettre dans une état léthargique. Faisant appel au même casting, avec des jeunes gens que je n’apprécie pas plus que cela pour leur jeu d’acteur, c’est quasiment 2h30 de métrage qu’on nous met devant les yeux et en plus de cela, avec la présence d’une multitude de personnages annexes et inintéressants, plutôt qu’une action énergique et une narration plaisante.

Dès le début de Gantz : Perfect Answer, on nous fait un petit flashback pour nous rappeler les événements du premier opus. C’est donc cinq mois après les événements du premier opus, qu’on retrouve Kurono sur le point d’atteindre les 100 points pour mener à bien sa requête. Pour le bien de tous, je passerai sur l’aspect scénaristique que je trouve correct, mais sous exploité. Il faut dire que ces deux films sont basé sur l’œuvre d’origine et que c’est peut-être là, le soucis. Car autant certaines libertés sont prises, autant avoir opté pour un découpage en deux films me semblent un mauvais choix.

De plus, avoir autant de minutes devant soi pour narrer cette histoire et ne pas profiter du casting que l’on a, c’est fort dommage. Il y a clairement des personnages sous-exploité à l’opposé de personnage que l’on sur-expose. Une chose est sure, si un troisième épisode voit le jour, je passerai mon tour. Trop peu d’action pour Gantz : Perfect Answer et trop de mauvais choix pour en faire une adaptation intéressante.

Résumé
Date de la critique
Titre du film
Gantz : Perfect Answer de Sato Shinsuke
Note
31star1star1stargraygray