Divergence ! Voici un titre de film qui interpelle ! Mais que se cache t-il derrière ce titre ? Découvrons cela avec la critique de Divergence !

Scénario de Divergence

Trois destins se croisent. Un tueur, un policier, un avocat. Trois hommes que le destin réunira autour d’un homme d’affaire véreux dont le fils disparaît mystérieusement.

Critique de Divergence

L’histoire est assez simple, 3 hommes qui n’ont rien en commun, un policier raté (Daniel Wu), dont la fiancée (Angelica Lee) a disparu dix ans auparavant, un assassin mystérieux (Aaron Kwok) qui dépasse toujours les limites du « code des tueurs » et un avocat (Ekin Cheng), qui représente les plus grands maîtres du crime et arrive toujours à les faire acquitter, vont se retrouver liés. Normalement il n’existe aucune connexion entre eux, pourtant un meurtre les rapproche, rendant les choses compliquées et imprévisibles.

Maintenant, allons voir du côté du contenu. À vrai dire, le film commençait plutôt bien, l’action était présente, malgré un Daniel Wu pleurnichard (dû au scénario), mais l’ensemble restait accrocheur. Malheureusement, le film baisse en intensité tout au long du scénario, et rares sont les scènes d’actions permettant de sortir de son profond sommeil.

D’autre part, le casting à gros budget, ne fait pas honneur au film. Certes les performances des acteurs sont bien au rendez-vous, mais sont au service d’un scénario un peu trop décousu, et sans réelle surprise. À vrai dire, on connaît la fin du film vers le milieu de celui-ci. Malgré cela, Aaron Kwok est parfait dans le rôle du tueur professionnel. Dommage que les rôles de Éric Tsang et de Suet Lam soient si peu importants.

Malgré cela, Divergence reste un film plutôt sympathique, mais n’arrive pas à la cheville des anciennes productions HK, telles que les films de John Woo, ou du studio de la MilkyWay. Il manque quelque chose à ce film, je ne saurais trop le dire, il semble être vide et un peu mou. Pour ceux qui sont novices dans le domaine des films HK, vous serez sans doute sous le charme, mais pour ceux qui sont déjà passés adepte du film HK, passez votre chemin, ou n’espérez pas rencontrer le film d’action de l’année 2005.

Pourtant, Divergence, avant sa sortie, était déjà considéré comme le film d’action HK de 2005, ironie du sort ? Benny Chan a visé trop haut cette fois-ci, son talent est présent, mais pas assez abouti.

Informations sur Divergence

2005 | Polar | HK | Un film de Benny Chan | Avec Daniel Wu, Aaron Kwok, Ekin Cheng, Angelica Lee, Eric Tsang et Suet Lam

Divergence
Divergence 1
Divergence 2
Divergence 3
Divergence 4
Résumé
Date de la critique
Titre du film
Divergence de Benny Chan
Note
31star1star1stargraygray