Quand Mizoguchi s’occupe de faire un film, on se retrouve avec Les sœurs de Gion ! Qu’est ce Kenji Mizoguchi a tenter de nous apporter avec Les sœurs de Gion ? Voyons cela ensemble !

Scénario de Les sœurs de Gion

Deux sœurs, geishas l’une et l’autre, ont des conceptions opposées de leurs rapports avec les hommes. L’aînée, traditionnelle, est amoureuse de l’un de ses clients, Furusawa. Celui-ci a fait faillite. Abandonnant sa famille, il vit aux crochets de sa maîtresse.

Critique de Les sœurs de Gion

Kenji Mizoguchi est un réalisateur, l’un des rares ayant réalisé plusieurs films mettant en avant les femmes. Celui-ci ne déroge pas à la règle dans Les Sœurs de Gion, prenant pour point de départ le genre du Gendai Geki (histoire d’amour impossible entre prostituée et protecteur), avec deux prostituées, diamétralement opposées.

L’une poursuit la parfaite soumission à la gente masculine et l’autre tentera de manipuler les hommes à ses propres profits. Mais dans Les Sœurs de Gion, Mizoguchi ne laissera ni l’une ni l’autre triomphait, mais plutôt de dresser le constats que l’une ou l’autre attitude de change rien au sort des femmes, conditionnées par leur sort dans un monde opprimé par la cruauté des hommes.

Mizoguchi est en avance sur son temps, il a échappé plusieurs fois au comité de censure pour ses films avant-gardiste et contre la façon de voir du Japon actuel. Les Sœurs de Gion n’a pas réellement marché du au fait que la distribution du film a été insuffisante ainsi que la compagnie de production de la Daichi Eiga qui déposera le bilan.

Ce film est assez court, mais n’en fais pas un film bâclé. Au contraire les angles de caméra sont très soignés, Mizoguchi est un maître dans le genre. Il relate la fatalité de ces 2 geishas, l’impossibilité de pouvoir évoluer dans un autre monde, celui de la liberté et de la haute bourgeoisie. L’argent dans Les Sœurs de Gion est un élément clé. Celui-ci nous montre qu’il peut changer une vie, tout en gardant à l’esprit que l’argent peut se gagner ou se perdre très facilement.

Pour finir, je pense que Les Sœurs de Gion est réservé à un public confirmé dans le cinéma Japonais. Mizoguchi fait parti de ces réalisateurs mythiques du cinéma japonais au coté de : Ozu, Kurosawa, Kobayashi, Suzuki et bien d’autres…

Informations sur Les sœurs de Gion

1936 | Drame | 69 mins | Japon | Un film de Kenji Mizoguchi | Avec Yamada Isuzu, Umemura Yoko, Soganoya Benkei, Kuno Kazuko et Shindo Eitaro

Les soeurs de gion
Les soeurs de Gion 1
Les soeurs de Gion 2
Les soeurs de Gion 3
Les soeurs de gion 4
Résumé
Date de la critique
Titre du film
Les Soeurs de Gion de Kenji Mizoguchi
Note
41star1star1star1stargray