Bangkok Adrenaline
Bangkok Adrenaline
Bangkok Adrenaline
Bangkok Adrenaline
Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen
Ilo Ilo de Anthony Chen

Bangkok Adrenaline

Aka : Adrenaline Kon Deuat Sat | 2009 | Thaïlande | 90 mins | Action/Comédie | Un film de Raimund Huber | Avec Daniel O’Neill, Priya Suandokemai, Gwion Jacob Miles, Conan Stevens, Raimund Huber, Geoffrey Giuliano et Dom Hetrakul

Scénario de Bangkok Adrenaline

Quatre voyageurs arrivent en Thaïlande pour faire la fête et boire. Durant une partie de pari, ils perdent beaucoup d’argent, 1 million de Bahts. Pour rembourser leur dette, ils ont une semaine pour trouver une solution, celle de kidnapper une fille milliardaire. Les choses tournent mal, une fois que ces derniers comprennent que le père de cette fille ne souhaitent pas la récupérer…

Critique de Bangkok Adrenaline

Suivant votre vision des choses sur Bangkok Adrenaline, vous allez soit penser qu’il s’agit d’un mauvais film, soit finalement vous dire que le film n’est pas bon, mais que les scènes d’actions sont tout de même hallucinantes et que rien que pour ça, le film mérite de s’y intéresser. Bangkok Adrenaline n’a pas grand-chose pour plaire aux premiers abords, pourtant, ce dernier détient de très mauvais éléments tout comme de très bons éléments. Et lorsque je mentionne le terme « très », ce n’est pas pour rien. Cependant, les très bons côtés du film réussissent à atténuer les très mauvais côtés de ce dernier.

Si l’on considère Bangkok Adrenaline en tant que film, il n’est clairement pas super. Par contre, si l’on considère le film de Raimund Huber en tant que showcase de séquences d’arts martiaux, c’est vraiment autre chose. Commençons par les mauvais côtés du film. Tout d’abord, le jeu d’acteur est mauvais, ce qui rend l’histoire tellement cheap qu’on en rigole. Ce qui est dommage, car le scénario est tout de même à la base, assez sérieux. La gestion de la comédie du titre par les acteurs n’est également pas vraiment au point. Le scénario est donc mauvais. Ceci étant dit, passons aux bons côtés du film.

Il s’agit déjà, d’un film à petit budget par un réalisateur gérant son premier métrage. Malgré cela, Bangkok Adrenaline semble avoir un budget plus conséquent qu’il n’y paraît. Si l’on compare avec Contour, un autre film d’action à petit budget réalisé par un étranger avec des acteurs étrangers, il y a clairement une grande différence de standing. Mais ce qui permet à Bangkok Adrenaline d’être finalement intéressant, c’est les scènes de combats, donc chacune semble être une surenchère de la précédente avec une chorégraphie au top de Gwion Jacob Miles et Daniel O’Neill, principalement.

La chorégraphie utilisée est clairement faite pour le show avec des techniques difficiles à maitriser et des styles de combats reconnus et à l’écran, le résultat est tout de même impressionnant. Si Miles réalise de belles prouesses au niveau des mouvements, c’est sans aucun doute, Daniel O’Neill, qui possède le meilleur talent d’acteur que ce soit au niveau de son personnage, mais également de ses techniques de combats. Avec sa présence, le film s’envole et nous propose des scènes hallucinantes et techniques.

Malgré un grand nombre de mauvaises choses, l’enthousiasme et l’effort mis en œuvre sont clairement une marque de respect. Même si l’équipe n’est pas à même de remplir la qualité d’interprétation nécessaire à la mise en place d’un bon scénario, le niveau technique des chorégraphies des scènes d’actions impose un certain cachet au film. Il est évident que certaines erreurs leur permettront d’avancer sur un second film. Avis aux amateurs de sensations fortes pour ce Bangkok Adrenaline.

Informations DVD | Éditeur : WE Prod | Audio : Français & Anglais – Dolby Digital 5.1 avec sous-titres Français | Format 1.85 – 16/9 compatible 4/3

Résumé
Date de la critique
Titre du film
Bangkok Adrenaline de Raimund Huber
Note
21star1stargraygraygray